Sandrine Perroud - Le Club des Aliènes


Chaque semaine, j'ai envie de vous proposer une lecture qui pourrait agrémenter votre week-end. Un format différent des "lectures du soir", puisque le livre que je vous proposerai sera un livre que j'ai déjà lu, et dont je suis curieuse d'avoir vos retours. Ce serait en quelque sort un bookclub! (Dites-moi si l'idée du bookclub 100% littérature suisse vous plairait)

Pour inaugurer ce nouveau format, je vous présente le livre de Sandrine Perroud "Le Club des Aliènes", publié à L'Aire en août 2021.


Quatrième de couverture

Pierre fonde le Club des Aliènes sur un coup de tête. Dans un manifeste, il expliquera qu’un Aliène se sent en exil sur Terre. Qu’il passe de crise existentielle en crise existentielle. Que les principes de carrière et de réussite professionnelles lui sont étrangers. Que son idéalisme et sa quête d’absolu lui gâchent la vie. Quatre doux rêveurs se reconnaîtront dans ce portrait. Ensemble, ils découvriront des stratégies de survie face à la solitude et au manque de sens.


Avis

J'avais découvert Sandrine avec son précédent roman "Les Esprits", qui était son premier roman. Il m'avait un peu laissé sur ma faim et j'ai été très contente de lire ce dernier roman, car son écriture a beaucoup changé, s'est améliorée. Travailler toujours plus, produire toujours plus et pourtant, avoir toujours moins, voilà une définition de notre société contemporaine. Pour pallier à cette folie, certaines personnes se lancent corps et âme dans une activité artistique, c’est ainsi que Pierre fonde le Club des Aliènes. Des aliens se regroupant pour survivre face à la solitude et au manque de sens de notre société. Un roman qui interroge notre vision du travail et celle des passions qui permettent de nous sauver. Des sujets très intéressants, actuels, une plume toute en délicatesse, j'ai eu beaucoup de plaisir à me plonger dans son roman.


Informations générales

Editeur: Edition de L'Aire

Date de parution: août 2021

Prix indicatif: Fr. 25.-

Nombre de pages: 168 pages


19 vues0 commentaire